Fonction

L’auxiliaire de vie sociale et un soutien auprès des publics fragiles dans leur vie quotidienne. Elle aide à faire (stimule, accompagne, soulage, apprend à faire) et/ou fait à la place d’une personne qui est dans l’incapacité de faire seule les actes ordinaires de la vie courante.

Activités
  • Accompagner et aider les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne (aide à la mobilité, aide à la toilette, aide à l’alimentation)
  • Accompagner et aider les personnes dans les activités ordinaires de la vie quotidienne (aide aux courses, aide à la réalisation des repas, aide aux travaux ménagers, aide la gestion administratives)
  • Accompagner et aide les personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle (stimuler les relations sociales, accompagner les bénéficiaires dans les activités de loisir)
  • Participer à l’évaluation de la situation en lien avec le projet d’intervention personnalisée et adapter son intervention en conséquence
  • Coordonner son action avec l’ensemble des autres secteurs
3

Compétences

L’auxillaire de vie sociale met en oeuvre pour réaliser ses missions l’ensemble des compétences nécessaires. Parmi celles-ci, l’association accorde une importance particulière aux compétences suivantes

  • Aide à la mobilité
  • Aide à la toilette
  • Aide à l’alimentation
  • Aide aux courses
  • Aide à la réalisation des repas
  • Aide aux travaux ménagers
  • Aide à la gestion administratives
  • Stimulation des activités sociales et relationnelles
  • Participation à l’évaluation de la situation
  • Adaptation de l’intervention aux différentes situations rencontrées
  • Coordination de l’action en interne avec son association et en externe avec les autres secteurs